news

Radical changement de décor pour Louis ! En deux jours, il est passé d’une mer démontée à une mer d’huile, de 65 à 5 nœuds, des bottes et ciré au short et T-shirt… Une situation plus tranquille à priori, mais qui reste compliquée en terme de stratégie puisque cette absence de vent empêche de tracer vite, sur la route.

 

Ainsi, le skipper Carac, après avoir gagné ce qu’il pouvait gagner sur une trajectoire sud-ouest a dû, la nuit dernière, remettre un peu de nord dans son cap afin de contourner une bulle sans vent qui lui barrait le passage.

 

Un investissement qui se révèle déjà rentable puisqu’au petit jour, ce lundi, il touchait le vent escompté : 12,2 nds sur la route et 11,8 nœuds de VMG (velocity made good, vitesse par rapport au but) contre 5 à 7 nds pour ses camarades de transat restés sur une route sud.

 

Ce positionnement devrait permettre à Louis de gagner à nouveau de précieux milles vers le but dans les heures à venir !