A la chasse aux risées

« Le lever du jour en approche de Basse Terre ce matin était magnifique ! Il n’y a pas de mer, heureusement d’ailleurs puisqu’il n’y a pas de vent non plus ! On dirait le lac d’Annecy ! La côte est vraiment belle, on cherche les nuages pour y attraper un peu d’air : ça avance doucement… par risée : un…

Last but not least

Dernier jour au large pour Louis. Il trace droit au but à plus de 11 nœuds. Depuis hier, il a réussi à accélérer un peu. Aujourd’hui, la brise devrait faiblir et adonner : Louis pourra alors envoyer son spi sur le tangon installé à la place du bout-dehors et gagner ainsi encore un peu en vitesse.…

Performer toujours, en chantant c’est mieux !

Louis n’est plus qu’à 750 milles de Pointe à Pitre. Lundi matin, il devrait entamer le fameux tour de l’ile papillon, ce long parcours d’une cinquantaine de milles qui se joue tout près des côtes, dans le dévent de l’île… Cette fin de transat est souvent laborieuse. Elle peut aussi, et ce fut le cas…

Bientôt les alizés !

Louis trace la belle ligne droite promise vers la Guadeloupe. A 10 – 11 nœuds, il va bientôt bénéficier du régime des alizés et passer ce jeudi sous la barre des 1000 milles avant l’arrivée !   Il lui reste 4 à 5 jours de course. Techniquement et stratégiquement, ce seront sans doute les plus faciles…

Merci Yoann !

« Je suis à 10 – 12 nœuds de moyenne, la journée a été plutôt rapide. Maintenant, il n’y aura plus vraiment de stratégie, ça devrait être tout droit jusqu’à la Tête à l’anglais ! », expliquait Louis hier soir. La « tête à l’anglais » étant la pointe nord de Basse-Terre que les concurrents de la Route du Rhum…

Encore un peu de nord et ça repart !

Radical changement de décor pour Louis ! En deux jours, il est passé d’une mer démontée à une mer d’huile, de 65 à 5 nœuds, des bottes et ciré au short et T-shirt… Une situation plus tranquille à priori, mais qui reste compliquée en terme de stratégie puisque cette absence de vent empêche de tracer vite, sur…