J’ai beaucoup de respect pour ce top 5 !

Les premiers Class40 engagés sur la Transat Jacques Vabre sont arrivés hier soir à Salvador de Bahia. Maxime Sorel et Antoine Carpentier (V&B) l’ont finalement emporté de 18 minutes devant Aymeric Chappellier et Arthur e Vaillant (Aïna, Enfance et Avenir). Phil Sharp et Pablo Santurde (Imerys) longtemps leaders complètent le podium 5h plus tard. Louis…

Détails

Un fil à la patte

Blessé au poignet puis au genou en tout début de course dans une mauvaise chute, Louis lutte depuis plusieurs jours contre la douleur. Et, surtout, il ronge ce frein qu’est notamment devenue sa jambe…   Par 25- 30 nœuds de vents avec des rafales, dans une mer très formée, les mouvements des bateaux sont violents.…

Détails

1er message du bord…

Bonjour à tous, Nous n’avons pas été très bavards depuis le départ… Le début de course est allé très vite, et la suite promet d’être un peu pareille…   Le Cotentin nous a bien profité, en début de couse. Alexis nous a fait passer à fond les ballons, de nuit, dans les cailloux à Barfleur…

Détails

Ça redémarre

Après 4 jours de mer, les langues se délient. Pas un seul concurrent de cette Transat Jacques Vabre n’a été épargné par les conditions très dures rencontrées en début de course et l’intensité du jeu imposé par le jeu de la régate dès les premières heures. Tous se disent fatigués, tous déclarent des soucis techniques…

Détails

Ça répare et ça repart

Le duo Louis Duc/Alexis Loison bataille toujours en tête de flotte, ils pointent ce mercredi matin en 2e position à 13 milles des nouveaux leaders, la paire anglo-espagnole Sharp/Santurde. De petits soucis techniques ont en effet contraint le duo Carac à lever le pied depuis hier après-midi : « Ça va impeccable ! On a quelques…

Détails

Dans le dur, avant la glisse

Depuis le début de la nuit, Louis et Alexis sont dans le front. Conte le vent et, surtout, contre une mer très formée. La brise s’est progressivement renforcée de 15-20 nœuds à 25-30 nœuds depuis quelques heures. À la barre, le pont balayé par les embruns et la pluie, il faut négocier chaque vague, anticiper…

Détails

En tête et entre-deux

Le premier front est derrière eux, le deuxième devant. La tête de flotte des Class40 est en train de doubler la baie de St Brieuc. La brise, soutenue hier, faiblit progressivement depuis la deuxième partie de nuit. Après un départ musclé dans une mer très formée et une première nuit particulièrement exigeante, ce calme est…

Détails